Camp: un lieu de vie éphémère

Publié le 6 novembre 2023 avec les mots-clés: A la une, Actualités, Mis en Avant

Dans le cadre du week end "un petit air de fête" organisé le 02 septembre 2023 par le Collectif de Montchat, les jeunes du groupe ont installé sur la place du Château un "camp scout éphémère" pour donner aux habitants du quartier un aperçu de la vie quotidienne en camp. Installations, froissartage, panneau explicatifs sous le marabout, crêpes pour le goûter, et même le foyer du feu de camp pour l'ambiance !

Un camp scout et guide de France c’est un lieu de vie éphémère en pleine nature. Il ne laissera aucune trace de son passage, si ce n’est des souvenirs impérissables dans la tête de nos jeunes.

Découvrez en détail 3 fonctions clefs d’un lieu dimensionné pour accueillir en général de 20 à 30 enfants avec 3 à 5 adultes : sanitaire, alimentaire et social. Et voyez par vous-même s’il écarte ou non des clichés du scout-type-qui-chante-dans-les-bois.

Aspect sanitaire

  • Hygiène (le scout est propre) : toilette sèches / douche
  • Gestion des déchets : trou à eau grasse / compost / tri des déchets
  • Premiers soins : tente infirmerie / formation des encadrants / déclaration du lieu (jeunesse et sport, gendarmerie, mairie) / repli sûr et anticipé (en cas d’intempérie).
Objectif : sécurité avant tout

La douche solaire est une utopie, elle permet de chauffer quelques litres d’eau, ce qui est insuffisant pour un groupe. On se lave donc à l’eau froide, mais pas glacée. Et ça fait du bien.

Les toilettes sèches sont rustiques mais confortables et préservent l’intimité. Et puis ce sont les toilettes avec la vue la plus cool du monde !

Aspects intendance / alimentation

Même règles sanitaires que tous accueils collectifs de mineurs : numéros de lots, chaine du froid, plats témoins… malgré les contraintes.

Un frigo et un point d’eau potable restent essentiels, ainsi que le lien avec le monde agricole (et non, le scout ne vit pas des produits de la chasse dans les bois).

  • Un concours cuisine pour apprendre et aimer cuisiner
  • Les repas en équipe le midi. Tous ensemble le matin et le soir.

Approvisionnement en vrac, fait maison à partir de matières brutes et locale (fini les raviolis en boîte), menus flexitariens, compost, tri et gestion des déchets. Bienvenu chez les Scouts et Guides de France du XXIème siècle !

Objectif : impact minimum et plaisir gustatif maximum.
outils efficaces : étanches, simples et costauds. Une gestion du stock et un approvisionnement continu
Un vaisselier, pour faire et faire sécher la vaisselle
Une table à feu pour cuisiner au feu de bois, mais hors sol (sécurité, limitation du risque d’incendie, confort)
Créativité : pour cuisiner sans four, en extérieur, bon et sain

Aspects social / micro-sociétal

Le camp est une micro-société, cela suppose :

  • 8 à 15 jours à passer ensemble - priorité à la parole : conseil journalier en équipe, expression de ses besoins, de son état d’esprit.
  • Des règles de vie établies ensemble.
  • Les services, où chacun participe
  • L’accompagnement des adultes (chefs / cheftaines) qui montrent l’exemple, cadrent mais laisse l’autonomie nécessaire pour apprendre par l’action.
  • La veillée autour du feu ou d’un point de lumière. Tous ensemble, tous les soirs : on rit, on chante, on joue
  • L’explo : 24H à 48 en dehors du lieu de camp, en équipe de 6 à 8 jeunes pour vivre l’aventure.
  • Des temps spirituels, catholique ou pas, pour réfléchir, prendre du recul en fonction de ses croyances. Les scouts-guides de France sont ouverts à tous : on partage, on discute, on grandit dans ses convictions.

La bientraitance au cœur du projet éducatif : avoir collectivement un comportement valorisant, sécurisant et bienveillant (pour les autres et pour soi)

Objectif : ensemble, on est mieux !
Une table scoute-guide version « modulo » 

Système des équipes : création du coin d’équipe par tente (6 à 8 enfants) pour manger ensemble le midi et tenir les conseils d’équipe journaliers, où chacun à la parole et participe à la vie de la communauté.

La table scoute-guide est essentielle, elle revêt différentes formes en fonction des contraintes du terrain et des matériaux disponibles.

Une variante totalement intégrée à la nature : quand vous demandez un coup de main à l’arbre du coin sans le couper
Une version creusée, lorsque vous
avez une pelle, une pioche et pas mal d’énergie
Version carrée avec un cordage central, bien large
La table commune, pour manger tous ensemble

Faire du feu reste un moment fort, mais uniquement lorsque c’est possible (malheureusement, de plus en plus rare). Alors on adapte pour garder l’essentiel : se rassembler.