Scoutisme en période de confinement : interview de la maîtrise Louveteaux-Jeannettes d'Eaubonne sur leur récente expérience

Publié le 5 avril 2020 avec les mots-clés: Actualités, Mis en Avant

Le dimanche 29 mars, tous les louveteaux-jeannettes du groupe d'Eaubonne ont participé à une journée scoute en mode confiné. Les cheftaines et chefs louveteaux-jeannettes d'Eaubonne ont accepté de répondre à nos questions pour partager leur expérience de ce scoutisme très particulier...

Q/ Quand avez-vous pris la décision d'organiser une journée scoute en confinement ?
Une semaine après l’annonce du confinement ! Nous avions une journée de prévue en mars et nous souhaitions conserver ce temps de scoutisme dans le mois.

Q/ Comment vous-êtes-vous organisé entre vous ?
Nous avons utilisé un réseau social en ligne pour faire deux réunions de la maîtrise à distance. Cela nous a permis de fixer les grandes lignes de la journée puis chacun devait organiser une ou plusieurs énigmes.
L’outil Google Docs nous a permis de mettre nos éléments en commun et voir nos avancées respectives. Chacun a également tourné plusieurs petites vidéos avec son téléphone portable que nous avons ensuite montées ensemble pour que nous puissions nous adresser plus directement aux jeunes et de manière plus vivante .

Q/ Quelles ont été les principales difficultés ? Et comment les avez-vous surmonté ?

Une des difficultés est de réussir à capter l’attention des louveteaux-jeannettes à distance, utiliser plusieurs supports (photos, vidéos et documents) nous a vraiment aidé à faire cela.
L’autre difficulté est la transmission des activités aux louveteaux-jeannettes. Nous devions embarquer les parents dans l’idée. Nous les avons donc prévenus une semaine à l’avance de cette journée et nous leur avons rappelé la veille.
Enfin, contrairement à une journée normale, on ne pouvait pas accompagner les jeunes s’ils avaient des difficultés ou nous adapter au temps qu’ils prendraient. Nous avons donc proposé une version des énigmes aux parents avec les réponses pour qu’ils puissent accompagner leurs enfants et nous avons prévus des défis en plus pour les louveteaux-jeannettes qui allaient plus vite.

Q/ Qu'est-ce qui vous a le plus plu lors de la préparation ?
C’était challengeant de devoir imaginer une journée hors des formats habituels, nous avons apprécié préparer les énigmes et créer ce temps de scoutisme à distance.
Nous avons pu aussi nous concentrer sur certains apprentissages qu’ils avaient plus le temps de découvrir calmement que quand ils sont en peuplade, c’était sympa à préparer. Par exemple, chaque louveteau-jeannette a appris à se présenter en langue des signes ou a découvert des nouveaux codes. C’était agréable de créer des supports pour pouvoir leur expliquer tout ça calmement et s’assurer qu’ils finissent la journée avec des savoirs-faire supplémentaires.

Q/ La journée s'est-elle bien passée ? qu'en avez-vous retiré ?
La journée s’est très bien passée. 25 des 29 jeunes ont participé et plusieurs d’entre eux ont embarqué leur frères et sœurs et leurs parents dans l’aventure. Plusieurs parents nous ont fait remonter qu’ils avaient vécu une chouette aventure familiale autour de ces épreuves scoutes.
On en a retiré qu’il fallait bien plus qu’un confinement pour empêcher le scoutisme !

Q/ Avez-vous prévu une autre journée d'ici la fin du confinement ?
Nous allons sur les prochaines semaines mettre en place des petites activités autour de la progression personnelle du louveteau-jeannette, qui sont plus courtes et adaptées aux objectifs de chaque jeune et à leur rythme.
Et nous réfléchissons activement à un nouveau format de réunion pour fin avril !

Vous avez vous aussi organisé une journée scoute en mode "confiné" ? Contactez-nous pour partager votre expérience , et peut-être donner des idées à d'autres maîtrises : polecop@sgdf95.fr