Témoignages

Chefs, cheftaines, responsables de groupe, chargés de mission... Ils témoignent de ce qui les pousse à être bénévoles au sein de l'association.

Voir les Témoignages :

5 QUESTIONS A MARGUERITE, PARENT FARFADET

Comment vous décririez-vous ?
Nous sommes Emmanuel et Marguerite, parents d'Apolline (13 ans) et de Colombe (7 ans). Nous avons une quarantaine d'années et nous exercons dans 2 domaines très différents, la finance et le social. Nous sommes passionnés d'opéra... mais ne nous demandez pas de chanter, nous apprécions surtout l'écouter.
Nous sommes très attachés à la famille et apprécions tous les moments de retrouvailles.

Comment avez-vous rejoint les scouts ?
Notre aînée était au SUF, et Colombe souhaitait devenir aussi scoute. Grace à ma belle soeur, Emilie, nous avons connu le mouvement farfadet et nous avons rejoint l'unite des farfadets qui se créait. Nous attendions un temps de jeux dans la nature avec notre enfant, nous avons découvert un groupe et des parents farfadets au taquet !!

Qu'est-ce que vous appréciez chez les scouts ?
Plusieurs choses nous plaisent : les grands évènements comme la lumière de Bethléem mais aussi la pédagogie proposée aux enfants et qui les aide à grandir.

Quelle valeur voulez-vous transmettre aux farfadets ?
La joie de vivre !

Pour vous, quelle est la chanson à forcément mettre dans un carnet de chant scout ?
Le monsieur en chemise et le bénedicité des 5 pains et 2 poissons... nos best seller à la maison !

5 QUESTIONS A ALICE, CHEFTAINE SCOUTS-GUIDES

Comment te décrirais-tu ?
Je m'appelle Alice, j'ai 21 ans et je suis en dernière année d'études de psychomotricité, un métier génial.
Je fais aussi de la natation depuis de nombreuses années, et j'aime partir à l'aventure, inventer de nouveaux jeux de mots toujours très nuls, et passer du temps avec mes amis.

Pourquoi es-tu devenue cheftaine ?
Il y a 14 ans, j'étais une petite louvette en chemise jaune, et je campais pour la première fois sous la tente avec les scouts et guides de France lors d'un week-end de groupe. J'admirais les plus grands qui savaient monter une tente, allumer un feu ou faire un brelage, et je m'amusais comme une folle lors des grands jeux et veillées.
Ce bonheur d'être aux scouts ne s'est jamais arrêté et de la chemise jaune, puis bleue, puis rouge, puis verte, mon envie de transmettre ce que j'avais reçu a grandi.
Me voilà aujourd'hui cheftaine pour la quatrième année, et je compte bien continuer en compagnie de mes supers co-chefs.

Que t’apporte le scoutisme dans ta vie de tous les jours ?
Le scoutisme m'a appris l'ouverture aux autres et la richesse d'un groupe.
Il a aussi développé mon imaginaire (que j'utilise autant dans les veillées et grands jeux que dans mes études) et ma débrouillardise : avec peu de ressources, on peut faire beaucoup.

Quel est ton meilleur souvenir scout ?
Trop difficile de résumer toutes ces années en un souvenir... Je pense à mon premier camp d'une semaine avec l'imaginaire du livre de la jungle chez les louveteaux-jeannettes, à mon premier RAID en autonomie avec mon équipage chez les scouts-guides, à notre camp en Serbie chez les pionniers-caravelles, et à notre voyage solidaire au Népal avec mon équipe compagnons.

Lors d'un week-end scout, tu es plutôt banane-chocolat ou chamallow grillé ?
Chamallow grillé !

5 QUESTIONS A ADRIEN, CHEF LOUVETEAUX-JEANNETTES

Comment te décrirais-tu ?
Je m'appelle Adrien, j'ai 19 ans et je suis étudiant en Sciences Sociales à l'université de Nanterre.
Dans la vie, j'aime retrouver mes amis, écouter de la musique et passer du temps dans les musées mais aussi dans la nature.

Comment as-tu rejoint les scouts ?
J'ai rejoint les scouts (seulement) cette année, à l'occasion du forum des associations où j'étais venu me renseigner. Les responsables de groupe m'ont proposé d'être chef louveteaux-jeannettes. Après avoir rencontré différentes personnes de Saint Symphorien, je me suis engagé comme chef pour l'année !

A quoi éduques-tu les jeunes ?
Depuis septembre, j'ai découvert l'objectif des Scouts et Guides de France : "Former des citoyens heureux, utiles, actifs et artisans de paix". C'est ce que j'essaie de faire avec les louveteaux-jeannettes, à travers la découverte de la nature et la vie en communauté.

Quels sont les moments forts que tu vis chez les scouts ?
J'imagine que le camp doit être exceptionnel et j'ai hâte d'en vivre un... mais les sorties sont aussi des moments à part dans le mois. On se retrouve tous, et les jeunes comme les chefs peuvent s'accorder une parenthèse dans le quotidien. Je le vis comme un moment de recentrage.

Où rêves-tu de partir en week-end scout ou en camp ?
Mon rêve serait de partir marcher sur des sentiers de randonnées comme le GR10 dans les Pyrénées ou le GR20 en Corse !

5 QUESTIONS A SABINE, Caravelle

Comment te décrirais-tu ?
Je m'appelle Sabine, j'ai 16 ans et je suis en première L. J'adore la musique : je fais du tuba, du solfège, de l'orchestre. J'aime voir mes copains, la culture sous toutes ses formes, voyager. Je suis scoute depuis 9 ans (déjà ?). Je l'ai été pendant 7 ans à Limoges, et quand j'ai déménagé, je suis arrivée dans le groupe Saint-Symphorien

Quel projet rêves-tu de mener avec ton groupe cette année ?
Cette année, même si l'on est peu nombreux, j'aimerais faire un beau projet avec mon groupe. J'aimerais qu'on trouve vraiment un projet original, comme faire un camp à vélo...

Que t’apporte le scoutisme dans ta vie de tous les jours ?
Le scoutisme, j'ai grandi avec et c'est vraiment important à mes yeux. Parfois, quand je dis que je suis scoute, on me rit au nez. Mais c'est aux scouts que j'ai passé mes moments les plus fous. Le scoutisme m'apprend à me débrouiller, à grandir dans une communauté où les autres m'apportent autant que je leur apporte. Je ne peux pas penser qu'à mon nombril, sinon cela ne marche pas. J'ai appris le sens du service, et j'ai découvert la vie autrement en m'amusant avec trois fois rien, et en étant plus proche de la nature. J'ai aussi appris des chants qu'on ne chante plus qu'aux scouts, et la foi aussi. Tout cela devient une richesse qui me sert dans ma vie de tous les jours.

Quel est ton meilleur souvenir de camp d’été ?
C'est difficile de dire quel est mon meilleur souvenir de camp d'été, il y en a beaucoup. En première année scouts-guides, on avait participé à un grand spectacle, c'était assez fou. Je me souviendrai aussi toujours d'une veille de feu où on avait passé la nuit à rire avec les chefs. Il y a aussi le coucher de soleil sur la plage, les sources... bref c'est trop dur de choisir.
Il n'y a pas de meilleur souvenir, mais ce que je préfère c'est ce qu'on ressent quand le soleil se couche sur le lieu de camp, qu'on finit la vaisselle, c'est emprunt de beaucoup de nostalgie.

Quel est le plat le plus original que tu as réalisé en camp ?
Le plat le plus original que j'ai réalisé en camp... je pense que c'était un tiramisu en concours cuisine. On avait gagné d'aillleurs !

Paul, le champion des calendriers

Comme chaque année, les scouts vendent les fameux calendriers de la rentrée. Et comme chaque année dans le groupe St Symphorien, c'est Paul qui en vend le plus !!

Salut Paul ! Est-ce que tu peux nous dire qui tu es ?
Je m'appelle Paul, j'ai 23 ans et ça fait longtemps que je suis Vent du Large. Je fais partie des plus anciens ! J'ai commencé à 17 ans, grâce à mon ami Grégoire qui m'a présenté ce groupe.

Qu'est-ce que tu aimes faire avec les scouts ?
Chez les scouts, j'aime faire connaissance avec les compas, avoir des bonnes relations et participer aux jeux comme les Jeux Olympiques.

Pourquoi est-ce que tu aimes la rentrée ?
Chaque rentrée depuis 2014, je vends les calendriers pour la nouvelle année. J'aime les vendre parce que c'est comme si j'étais le facteur !
C'est comme pour les catalogues des scouts j'en ai tout une collection dans ma chambre et mes cartes des scouts ça me permet d'écrire des cartes l'été !

Est-ce que tu connais ton record de calendriers vendus ?
Je me souviens plus de mon record... Mais d'après Fabienne, c'est 50 !

Merci Paul !