WE Découverte

En 1907 Baden Powell faisait découvrir le scoutisme à 20 garçons sur l’île de Brownsea. 100 ans plus tard, le défi continue…

Ça fait un an que je suis farfadet. L’année dernière on a vraiment fait plein de choses et maintenant, camper, je sais faire. Par contre, on est en septembre et la météo nous a dit qu’il allait pleuvoir, ça je n’ai pas l’habitude. La pluie, moi, je n’aime pas.

Bah moi je pensais que je venais voir ce que c’est « les scouts ». Au forum des assos, on m’a parlé du week-end découverte et tout le monde avait l’air sympa. Mais là en fait c’est pas « les scouts », c’est les « farfadets » ?

Il y a plein de monde aujourd’hui, on est plus de 120 et tous ceux qui ont une chemise sont scouts depuis au moins un an. Tu as vu ? Ils ont des chemises de couleurs différentes et pas le même âge. Les meilleurs, c’est les plus jeunes à partir de 6 ans, en vert pomme, et on s’appelle les farfadets !

On nous appelle ! Il faut qu’on aille faire les activités. Tiens, on a le même brassard. Ça veut dire qu’on est dans la même équipe, c’est trop bien !

Je ne pensais pas qu’on pouvait construire des choses comme les grosses tables qu’on a faites avec juste de la ficelle !
Moi le plus dur c’était de reconnaitre le durian, ça ne sent vraiment pas bon !

  • Tu crois que ce soir on fera la cuisine avec le feu comme nous a dit Emmanuelle ?
  • Je ne sais pas, mais tu vas voir, il y a un truc super pendant la veillée, c’est les chamallows grillés…

  • Il est bizarre ce jeu. Il faut faire quoi déjà ?
  • Si tu réponds oui à la question, il faut juste aller mettre son pied sur la corde !
  • Ah, ok, j’aurais dû y aller alors quand elle a demandé si on connaissait au moins 5 personnes du groupe. Je ne connaissais personne avant, mais maintenant oui. Je sais même faire les « oreilles de Mickey » [n.d.l.r. : le nœud de cabestan]

Tout le monde a bien rigolé (aller à l’école n’est pas avoir un métier !) mais c’est maintenant un moment un peu stressant pour les récents farfadets : l’installation des affaires dans les tentes en préparation de la nuit campée…

  • C’est un peu bizarre de dormir dans la forêt, non ? il n’y a pas des bêtes ? J’ai vu plein d’araignées ! Tu es sûr qu’il n’y a pas de loups ?
  • Tu as vu, il y a une clôture autour du parc ; on est super nombreux ; et en plus les chefs nous ont dit qu’il n’y avait pas de loup ici, mais juste des lapins et peut être quelques renards de l’autre côté de la grille. Les araignées sont gentilles, elles mangent les moustiques.
  • Tu m’aides à installer ça et la couverture ?
  • Oui regardes, moi j’ai déjà fini. C’est un tapis de sol et un duvet.

  • Pourquoi tu ne commences pas à manger ? Il a l’air trop bon le chili.
  • C’est pas ça, on doit attendre tout le monde et faire le « béné ».
  • Papa, c’est toi qui feras la vaisselle après ?
  • Oula, il ne faut pas ! Ici aux scouts chacun fait sa vaisselle, même les farfas. C’est important. Bon et tu verras, ça ne prend pas longtemps.

  • Les chefs sont déjà partis se coucher ? Ils étaient plein et là il n’y en a plus que trois. On a dû les fatiguer aujourd’hui.
  • Mais non, écoute bien, il y a du bruit dans le marabout qui est fermé. C’est juste qu’ils préparent la veillée.
  • Mais la veillée c’est pas juste manger des chamallows autour du feu ?
  • Et non, il y a encore des jeux. Et en plus tu va voir tu vas rigoler !

  • J’ai reconnu le grand prêtre et Pichu, c’est Rémi et Emmanuelle ! Les autres c’est des nouveaux non ? Celle qui a les longs cheveux noirs…
  • Mais non, ils sont juste déguisés.
  • Ils disent qu’on va devoir faire des épreuves ? Décoder des messages, faire des pyramides humaines ? On n’y arrivera jamais !
  • Mais si, ensemble on peut tout faire !

GLOSSAIRE :

  • SGDF : Scouts et Guides de France. L’un des mouvements du scoutisme français reconnu par l’organisation mondiale du scoutisme
  • Farfadet : « Scout » de 6 à 8 ans chez les SGDF. Ils se reconnaissent à leur chemise vert pomme. On les appelle le plus souvent les « farfas ».
  • Louveteau : « Scout » garçon de 8 à 11 ans. Ils se reconnaissent à leur chemise orange (« aux couleurs du Soleil levant » comme dit la chanson)
  • Jeannette : « Scout » fille de 8 à 11 ans chez les SGDF. Elles aussi portent une chemise orange.
  • Scout : « Scout » garçon de 11 à 14 ans. Ils portent une chemise bleue.
  • Guide : « scout » fille de 11 à 14 ans. Elles aussi portent une chemise bleue.
  • Pionnier : « Scout » garçon de 14 à 17 ans chez les SGDF. Ils portent une chemise rouge.
  • Caravelle : « Scout » fille de 14 à 17 ans chez les SGDF. Elles aussi portent une chemise rouge.
  • Pio-k : le groupe de toutes les chemises rouges.
  • Compagnon : « Scout » de 17 ans à 20 ans. Ils portent une chemise vert foncé. On les appelle aussi les « compas ».
  • « Kim » : jeu qui consiste à se souvenir ou deviner des objets, des goûts, des odeurs. C’est un jeu dans découvert par le personnage central du livre éponyme de Rudyard Kipling (écrivain du livre de la jungle servant de référence à l’imaginaire du louvetisme)
  • Veillée : Spectacle et jeux de la soirée. Elle finit souvent (mais attention aucune obligation et les chefs aimeraient bien les garder pour eux tous seuls) par les traditionnels Chamallows grillés.
  • Brêlage : Assembler des morceaux de bois, perches au moyen de ficelle et de divers nœuds afin de faire des constructions (tables, chaises, vaisselier…).
  • Popotte : La gamelle de camping.
  • Quart : Le gobelet de camping.
  • Temps spi : Moment d’accompagnement à la réflexion des scouts quels que soit leur âge, sur la base d’un texte religieux ou non, sur une problématique. Par exemple : l’accueil des nouveaux, la différence, le pardon, le partage, le service…
  • Tenue : l’ensemble des éléments vestimentaires et insignes d’un scout lorsqu’il est en réunion, camp ou service public. Chez les SGDF, elle est composée d’une chemise et d’un foulard.
  • Béné : bénédicité. Petite chanson pour remercier Dieu et les cuistots pour le repas que l’on va prendre.
  • Marabout : Grande tente servant d’espace de stockage du matériel et de la nourriture pendant un camp ou de plan de repli en cas de pluie trop forte