Camp d’été Pionniers Caravelles - CAP construction 2019

La saison des camps est ouverte !

Cet été, les Pionniers-Caravelles ont finalisé leur année autour d’un CAP (Concevoir-Agir-Partager) construction, sur un camp de 3 semaines au mois de Juillet.

Après avoir été sélectionnés, nous avons rejoint 150 autres Pionniers-Caravelles à Seraincourt (près du château de Jambville) pour rebâtir la halle Froissart.
Lors de ce séjour, nous nous sommes jumelés avec l’unité Cordeliers de Falaise (Normandie). Une union rapidement rebaptisée « Damlaise » et portée par un imaginaire de pandémie écologique (lessive, liquide vaisselle, tawashi, dentifrice, etc… fait maison).

Chalet

Durant les premiers jours nous avons investi la parcelle du champ qui nous a été attitrée et avons monté notre camp (tentes, table, table à feu…), parmi les 10 autres caravanes présentes. De nombreux jeux et veillées ont été organisés entre jeunes et partagés, permettant de faire des rencontres et d’instaurer une cohésion de village.

Dès la première semaine, nous avons commencé le CAP en découvrant le chantier.
Les premiers temps consistaient à préparer les fermes (charpente) en écorçant les perches à l’aide de planes, afin que par la suite celles-ci soient fixées.
L’objectif était d’en monter 3 par jour. Grâce à la motivation et l’énergie de chacun, chaque jour les fermes ont progressivement pris de l’avance sur le lendemain.

Froissart

Entre nos séances quotidiennes de yoga, de temps spirituel et de jeux, la deuxième semaine fut destinée au Trek. Au programme, près de 75 kms de marche en 3 jours, en autonomie dans le Vexin, avec notre sac sur le dos. La première halte fut à Montagny-en-Vexin sous une pluie battante, où notre hôte nous a réservé un accueil exceptionnel.

Trek

Le lendemain la pause se fit à Cormeilles-en-Vexin où l’accueil fût tout aussi bienveillant.
Le lendemain, retour au camp, pour soulager les pieds et le dos. Nous étions très fiers de nous !

Notre dernière semaine a été marquée par le Jamboree « Connecte » des Scouts-Guides. Evènement auquel nous avons pu largement participer, notamment par l’organisation d’un banquet pour nourrir 6300 des 20000 jeunes présents.

Connecte

Dans cette même semaine, malgré la canicule, nous avons pu continuer à réaliser la toiture de la halle, à savoir : pose des tasseaux ; du contreplaqué ; du pare-vapeur et enfin des tuiles en shingle qu’il fallait clouer à la main.

Toiture

Sans oublier pour clôturer notre camp : Ce moment personnel où chacun prend le temps de se retrouver avec lui-même : les sources. Permettant par la suite de célébrer en intimité et avec émotion les engagements des premières années qui le souhaitaient : les promesses.

Drapeau
Bougie
Promesses