Extra-Jobs

Publié le 6 décembre 2017 avec les mots-clés: Actualités

Un extra job vécu par des jeunes doit répondre à un besoin pédagogique. Un extra job ne sert pas à faire baisser le prix du camp pour les parents, même s'il y a un effet boule de neige, l'extra job sert à financer une activité (d'année, de camp) choisie par les jeunes, à un coût identifié à l'avance. En caricaturant => Si pas d'activité spécifique prévue alors pourquoi faire des extras jobs ?

En réalité ce n'est pas toujours comme ça, vous avez parfois des engagements à tenir vis à vis de certains magasins, nous en sommes conscient. Mais nous vous invitons à vous poser la question du nombre d'extra jobs proposés à vos jeunes. Est-ce bien utile de faire des extras-job pour amasser de l'argent au détriment d'autres activités ?

Un extra job vécu par des jeunes doit servir à financer le projet des jeunes.
Si vous avez besoin de fonds pour vous réapprovisionner en matériel de campisme il existe d'autres moyens de financement.
A défaut, si des chefs & adultes du groupe sont présent sur un extra job, les recettes peuvent être réparties proportionnellement à leurs participations et servir à ce type de besoin.

Jeunes concernés par les extras jobs : Les pionniers caravelles de plus de 14 ans (cf code du travail) & les compagnons.
Les scouts, guides, louveteaux, jeannettes, pionniers caravelles de moins de 14 ans, ne peuvent en aucun cas participer à un extra job, l'autorisation des parents n'a aucune valeur.

Un adulte (adhérent des SGdF ou clairement mandaté par le RG) doit être présent pour encadrer des jeunes (mineurs) pendant un extra-job. Et cela, même pendant un "petit" extra-job, type débroussaillage du jardin d'un particulier etc ...

L’extra-job ne doit pas pouvoir être requalifié par la loi comme une activité commerciale ou une activité salariale. Sinon c'est considéré comme du travail dissimulé. Attention, de nombreux extra jobs couramment pratiqués chez les scouts ne sont en réalité pas autorisés par la loi, nous vous invitions à y réfléchir, chacun prend ensuite ses responsabilités.

Dans le cadre du plan vigipirate, nous vous rappelons que l'organisation d'un extra job est sous la responsabilité du responsable de groupe qui évalue les risques et qui doit s'assurer qu'un adulte est bien présent.

Vous cherchez des idées d'extra jobs ? Nous vous conseillons ces quelques liens :