Lumière de la Paix de Bethléem

Publié le 13 décembre 2020 avec les mots-clés: Actualités, Mis en Avant

La Lumière de la Paix de Bethléem a été l'occasion pour les jeunes du groupe de Franconville de se retrouver.

En effet c'était le grand retour des Louveteaux -Jeannettes après ce deuxième confinement. Ils ont passé l'après midi sur le terrain du local. Dès le début d'après-midi les enfants ont commencé par raconter une anecdote amusante de leur semaine et ils ont accueilli les nouveaux dans la Peuplade.

Ensuite est arrivé le moment sportif. Ils se sont divisé en deux équipes afin de s'affronter en relai. Une fois en sac à patate, une fois en "mode zombie" et une fois en mode vitesse !
Pour finir, la Peuplade à fait un "faux" concours cuisine ! Par équipes, les enfants ont usé de leur imagination pour présenter des repas gastronomiques avec des ingrédients issus de leur environnement. De superbes salades de saisons, des fruits et des légumes étaient au menu ! De vrais petits chefs !

Les jeunes et les chefs ont enfin pu partager un vrai gouter avant l'arrivée des parents.

Les Scouts et Guides ont également bien profité de cette journée pour se réunir.

Les jeunes ont commencé par briser la glace grâce à un jeu afin d'apprendre à connaitre tous les membres de cette "grande Tribu". Les choses plus sérieuses ont pu commencer avec la création de la charte d'année en équipage.
Les choses encore plus sérieuses ont suivi avec la préparation du repas au chaud autour du feu.

Les jeunes et les chefs ont digéré leur repas avec un grand jeu au parc Cadet de Vaux. L'arrivée d'une communauté de ninjas secrète laisse planer un mystère...

Les grands bleus ont ensuite rejoint les petits oranges afin de partager la Lumière de la Paix.

En parallèle notre animatrice Cléophas, Laura a apporté la flamme au Père Édouard Georges à la paroisse d'Ermont.

"Lors de la célébration virtuelle de la Lumière de Bethléem j’ai vécu un moment fort, de partage fraternel. Cet événement m’a procuré de la joie, de l’espérance, de l’espoir en ces temps difficiles.
Le lendemain de cette célébration, j’ai pu transmettre la Lumière au Prêtre de ma Paroisse. Lors de cette transmission ce fut un temps chaleureux et puissant en cette période fragile.
"