Témoignages

Chefs, cheftaines, responsables de groupe, chargés de mission... Ils témoignent de ce qui les pousse à être bénévoles au sein de l'association.

Voir les Témoignages :

ESCAPE SCOUT

Nous vous donnons rendez-vous, le 1 février au local à partir de 18h00, pour vous donner des renseignements sur le groupe, partager des crêpes et surtout s'amuser avec notre Escape Scout!

Version imprimable pour le frigo
escape game scout (3)

Charlotte, cheftaine louveteaux-jeannettes

j'ai sauté au dessus du feu de veillée pour signifier mon entrée dans le groupe, ce feu qui brûle encore en moi et qui me fait avancer tous les jours.

Tu es cheftaine chez les oranges dans le groupe de Beauvais (Oise), peux-tu nous partager ton témoignage ?
Je m'appelle Charlotte, j'ai 20 ans et je suis scout depuis mes 8 ans. Ca fait 12 ans, déjà !

Cette année, après toutes ces années en tant que jeunes, je suis cheftaine louveteaux-jeannettes.

Je veux continuer à faire vivre le scoutisme et pouvoir transmettre ce qu'on m'a transmis, être un maillon de la grande chaîne du scoutisme, au niveau local pour l'instant. Qui sait, peut-être serais-je un jour déléguée nationale... mais pour l'instant, c'est auprès des (presque) plus jeunes du groupe de Beauvais que je me suis engagée. Je veux leur transmettre la solidarité et l'altruisme dont l'humanité a besoin pour survivre, de même que le respect des autres et de l'environnement qui me tient à coeur.

Dans ma vie de tous les jours, ces années d'expérience scoutes me permettent d'approcher les nouvelles opportunités avec courage et ouverture d'esprit, de m'ouvrir aux autres et à leurs différences. Je sais que je suis responsable à de nombreux niveaux, parfois invisibles, et j'ai des pistes pour agir en respectant le monde et les autres.

Mon meilleur souvenir scout est sans aucun doute mon tout premier. Ma mère m'a déposé au week-end de groupe il y a 12 ans avec mon frère, louveteau depuis un an, alors que je ne connaissais personne et que je n'avais pas du tout envie. Elle devait revenir au diner pour me déposer de quoi dormir ou pour me ramener à la maison. Quand elle est arrivé ce soir-là, je ne sais pas si c'était le grand jeu dans les bois, le contact avec la nature, les raviolis en boîte avec des bouts de feuilles d'arbres ou la promesse de dormir dans une forêt pleine de sanglier, mais j'avais très envie de rester !

Le lendemain pour bien commencer mes aventures, et sans presque savoir ce dans quoi je m'engageais, j'ai sauté au dessus du feu de veillée pour signifier mon entrée dans le groupe, ce feu qui brûle encore en moi et qui me fait avancer tous les jours.

Augustin, chef pionniers-caravelles

Etre chef aujourd'hui est un engagement qui me permet de donner de mon temps aux autres

Tu es chef dans le groupe de Beauvais, peux-tu te présenter ?
Augustin C., 24 ans. J'ai rejoint le scoutisme à 8 ans, aux louveteaux des scouts d'Europe dans un premier temps (4 ans), puis aux SGDF en 2e année scouts. Cela fait maintenant 16 ans que je suis scout, avec 4 années de césure durant mes études.

Que t’apporte le scoutisme dans ta vie au quotidien ? Ou plus largement ?
Le scoutisme m'apporte tout d'abord une façon différente de voir les choses. L'autonomie, la coopération avec les autres et le service sont des aptitudes que j'ai beaucoup développé au sein des scouts et qui aujourd'hui m'aide au jour le jour. De façon plus générale, la vie en collectif nous incite à s'ouvrir à l'autre et à voir le monde dans sa pluralité. Le scoutisme appelle à l'ouverture aux autres et à oeuvrer avec pour bâtir un monde meilleur.

Pourquoi es tu devenu chef ?
Etre chef aujourd'hui est un engagement qui me permet tout d'abord de donner de mon temps aux autres. De plus, c'est une façon de faire vivre le mouvement et ses valeurs, qui mérite de vivre et d'être partagées. Enfin, c'est également un engagement local, qui me permet de retrouver des amis, mais également de tisser de nouvelles relations, avec les autres chefs, les parents, les jeunes.

Quelles valeurs veux tu transmettre aux jeunes ?
A travers mon engagement de chef, je veux avant tout transmettre aux jeunes la notion de collectif, d'ouverture à l'autre. Vivre avec les autres est une expérience exceptionnelle, mais pas forcément évidente. De plus, je souhaite pouvoir leur partager ma passion pour la nature. Enfin, le dépassement de soi, que ce soit physique ou intellectuelle, est également une aptitude qui mérite d'être vécu et qui fait grandir, surtout à leur âge.

Quel est ton meilleur souvenir scout ?
Très certainement un camp en tant que chef avec une super équipe dans la Creuse, il n'y a pas si longtemps... Nous avons pu vivre un super camp, dans une simplicité totale, avec pour seuls principaux éléments un super lieu, de belles installations en bois, des amis, des chefs motivés et de l'imagination à gogo.