Témoignages

Chefs, cheftaines, responsables de groupe, chargés de mission... Ils témoignent de ce qui les pousse à être bénévoles au sein de l'association.

Voir les Témoignages :

Jean, le scoutisme est la plus grande école de management

Moi qui n'ai jamais été scout lorsque j'étais enfant, j'ai fait mon engagement aujourd'hui en vue de poursuivre ma mission au sein des Scouts et Guides de France.

J'ai trouvé dans les paroles de l'engagement des éléments qui me correspondent bien comme Agir pour de développement d'un monde et d'une économie plus juste et plus solidaire.
Je souhaite accompagner les chefs et les cheftaines dans leur mission au service des jeunes.
Pour moi le scoutisme est la plus grande école de management.

MAËVA Caravelle de la caravane du groupe de Caen Don-Bosco

Avec ma caravane, nous avons animé la veillée du week-end "Brevet Éclaireurs de Tribu" 2019.


Pour la veillée du BET 2019, ma caravane et moi avons choisi de faire vivre un grand jeu aux scouts-guides de 3ème année. Comme l'an prochain ils vont devenir des pionniers-caravelles et intégrer la caravane de leur groupe, nous leur avons proposé d'aller à la découverte d'une caravane à travers un jeu de CLUEDO.

L'idée c'est qu'une caravelle avait disparu. Les scouts-guides répartis en petites équipes devaient la retrouver. Pour cela il devaient rencontrer les autres pionniers-caravelles et leur poser des questions pour retrouver la caravelle disparue. À chaque rencontre, ils découvraient un aspect de la vie de la caravane : LE CAP, LA PIERRE DE CAIRN, L'ITINÉRAIRE, LE DESERT, LES SOURCES, LE TREK, INUKSHUK.

Nous avons aussi chanté des chants du répertoire des pionniers-caravelles.

J'ai eu beaucoup de plaisir à animer cette veillée.


JEAN scout dans la tribu de Caen-Saint Joseph Couvrechef

Jean, scout de 14 ans raconte son dernier camp d'été : flash back...

Cet été j’ai passé mon dernier grand camp scout avec la chemise bleue que je porte depuis trois ans.

Nous étions dans l’Orne. Le camp était installé en deux parties. Les tentes et coins d’équipages(1) étaient dans la forêt. Les installations communes étaient dans un champ séparé de la forêt par un mur de fougères.

Les deux premiers jours nous construisons les coins d’équipage, la table commune, les feuillées(2), et la douche.

Le camp s’est déroulé dans la joie et l’amitié la plus parfaite

N’ayant pas l’eau courante, le super propriétaire nous a prêté une cuve de 1000l qu’il remplissait tous les deux jours. On allait aussi chercher l’eau en voiture. On prenait tous les bidons pour les remplir au robinet du cimetière. C’est super marrant car la route était sinueuse et nous étions secoués dans tous les sens.

Autour du camp il y avait tout pour faire un super camp : une forêt, un sentier de grande randonnée, une rivière et même une église en ruine avec un terrain de jeu.

Pendant le camp, on a fait les promesses(3) des nouveaux et l’engagement des chefs. Nous avions appris spécialement une chanson pour l’évènement. Nous avions des torches.

A la moitié du camp, nous sommes partis en « explo »(4). Deux jours sans chefs en autonomie quasi-totale. Nous ne nous sommes pas perdus. Nous sommes arrivés à l’heure et nous avons même réussi le défi de partir avec une pince à linge et de revenir avec un objet d’art(5).

En bref c’était un super camp

A la rentrée, je quitte la tribu scoute et j’intègre la caravane des pionniers - caravelles. Je changerai alors de chemise pour endosser la chemise rouge.



  1. équipage = équipe de 5 à 7 garçons ou 5 à 7 filles (les équipages ne sont pas mixtes)
  2. feuillées = Un couvert fait de branches d'arbres qu'on a coupées et aménagé en WC
  3. promesse = chaque garçon, chaque fille est invitée à découvrir le style scout-guide, à lire la Loi Scoute, à s'engager à la respecter
  4. explo d'équipage = randonnée réalisée en équipage. Les animateurs rencontrent l'équipage le soir, dans un lieu qu'ils ont repéré avant le camp et leur donner de quoi manger. L'équipage retrouve le camp le lendemain.
  5. Au moment de partir en explo, chaque équipage reçoit une pince à linge. Il doit l'échanger contre une autre objet au gré des rencontres. Cet objet est à sont tour échangé, etc. L'équipage qui revient avec le plus bel objet a relevé le défi.

Élisabeth, Joie d'accueillir tous les jeunes quel qu'ils soient

Mon engagement trouve sa source dans la joie d'accueillir de nouvelles familles, de veiller à ce que chaque nouveau jeune trouve sa place, de résoudre les difficultés qui peuvent se présenter à ce moment.

J'ai apprécié d'avoir été accueilli au sein du groupe et formée et soutenue par Agnès qui était la secrétaire de groupe avant moi.
Mon engagement donne sens à ma place au sein du conseil de groupe qui a à coeur d'accompagner tous les projets, d'aider à leur réalisation.
J'aime faire confiance aux jeunes y compris à ceux qui ne vont pas forcément très bien acr ce qui compte c'est d'accueillir tout le monde.

Élisabeth, secrétaire de groupe.

Victor, Simon et Guillaume, scouts au groupe de Caen - Venoix

Nous sommes scouts en troisième année au sein de la tribu du groupe de Caen-Venoix-Savorgnan de Brazza et nous sommes venus au B.E.T. 2019 pour acquérir des nouvelles compétences que nous pourrons partager dans notre tribu.


Simon et Guillaume : nous étions dans l'atelier Bosses et bobos. Nous avons appris ce qu'il devait y avoir dans la trousse à pharmacie de la tribu et comment nous devions réagir lorsque survient un accident.

Victor, J'étais dans l'atelier Robinson. J'ai appris à construire une table sans cordes. Je vais pouvoir la refaire pendant le prochain camp. Cet été notre tribu va participer au Jamboree CONNECT. Nous allons randonner 3 jours.

Simon : Nous avons aussi vécu un temps de Halte pour faire le point sur notre vie de scout.

Victor : ce temps nous a permis de nous remémorer les bons souvenirs et les tempètes que nous avons traversées.

Guillaume : Nous avons aussi participé à un grand jeu. Il fallait faire un chaîne humaine pour atteindre un objectif où ils y avait des points à gagner. Mais il y avait des défensseurs qui tentaient de les intercepter en leur prenant leur foulard.

L'année prochaine nous serons pionniers dans la caravane de notre groupe de Venoix.