Des camps, des vrais, en plein-air et en toute sécurité

Publié le 17 juin 2020 avec les mots-clés: Actualités, Mis en Avant

Les camps de scoutisme du Territoire Anjou-Maine auront bien lieu cet été, dans le respect des règles sanitaires et avec encore plus d'envie d'offrir aux jeunes les joies du plein-air, de la simplicité et de la vie en groupe. Le 6 juin, 22 stagiaires ont été formés au premier niveau d'animation.

Les Scouts et Guides de France proposent à tous leurs bénévoles un parcours de formation adapté à leurs missions et reconnu par le Scoutisme Français et l'état. Le programme de formation a été bouleversé par le confinement, mais les bouchées doubles sont mises pour que tous les camps puissent se dérouler dans les meilleures conditions. C'est ainsi que 22 jeunes responsables venant des trois départements du territoire Anjou-Maine (Mayenne. Maine-et-Loire et Sarthe) ont participé à un "Module d'Aide à la Prise de Fonction" le samedi 6 juin à Angers. Formation se déroulant sur une journée, l'Aide à la Prise de Fonctions (APF) permet aux chefs et cheftaines de comprendre le fonctionnement de leur association, d'approfondir leur connaissances sur la tranche d'âge qu'ils encadrent, de maîtriser les bases de la préparation et animation d'activités et d'obtenir obtenir la qualification Animateur Stagiaire du Scoutisme Français (qualification reconnue par Jeunesse et Sport). Ainsi, au cours d'un grand jeu, Hercule devait réaliser quatre grands travaux pour proposer une animation aux enfants présents au mariage de Zeus.

Ces jeunes responsables feront partie des équipes d’animation des 49 camps qui vont regrouper des jeunes en provenance de 73 unités locales. Il y aura également 15 camps de compagnons, les jeunes adultes et un des "Vents du Large", la proposition des Scouts et aux adultes porteurs d’un handicap mental. Cette année, à cause des conditions sanitaires, ces camps auront lieu dans la région. Il y aura moins de kilomètres mais autant d'aventures pour tous les jeunes accueillis !